mercredi 19 juillet 2017

1884-2017, ici repose la Renaissance de Guise

hebergement d'image

Le club de gymnastique La Renaissance, à Guise, agonise. L’entraîneur en poste termine son contrat le 31 août, ce qui devrait aussi sonner la fin de cette association fondée en 1884. Un ultime appel est lancé.
Le comité directeur du club de gymnastique sera démissionnaire dans un mois et demi si personne ne se manifeste pour assurer les entraînements.



1884-2017, ici repose la Renaissance de Guisehttp://www.aisnenouvelle.fr/32214/article/2017-07-19/1884-2017-ici-repose-la-renaissance-de-guise


Familistere at Guise

mardi 18 juillet 2017

USG Tout savoir...en attendant la reprise

hebergement d'image En attendant la reprise des entrainements, prévus le lundi 24 juillet pour les Séniors.
Voici les informations à retenir pour la saison à venir.
L'USG évoluera dans le groupe B de la Régionale 3 de la nouvelle ligue des Hauts de France.
voici les autres équipes du groupes: Amiens Ac 3, Amigny Rouy,Bohain Rc, Chaulnes AAE, Conty Loeully Sc, Doullens Rc, Gauchy St Quentin, Montcornet Es,As Pays Neslois B, Villers Bretonneux As, Ribemont Us. 

Mouvements de joueurs:
ARRIVÉES:
Nicolas BLONDELLE Vervins
Karim POULLAIN Le Nouvion
Benjamin CHRETIEN Vervins
Anis GARES Vervins
Jimmy BEAURAIN Origny
Alexandre BRANCOURT Vadencourt
Jordan LICETTE Origny
Edouard DERMONT Marle
Guillaume DERMONT Marle
Gauthier PATERNOSTRE Marle
Hassan LASHGAR Marle

DÉPARTS:
Gaétan Cliche Gauchy
Boris Barbance Gauchy
brandon Kabiena Gauchy
Hugo Lesur Gauchy
Yassine Mimouni Harly
Max Legros région Reims
Romain Pruvot Vadencourt
lucas Deprez Vadencourt
Yann Poullain Beaurevoir
Florian Poullain Ribemont


Christophe Fremont sera le coach de l'équipe première.
Le challenge Daniel Fremont débutera les dimanches  6 et 13 aout avec les équipes de l'OSQ, Bohain et Crecy sur Serre.  

A bientôt pour pour plus d’informations et bonnes vacances

lundi 17 juillet 2017

Aisne : excédé par les dégradations, un maire instaure un couvre-feu pour les mineurs

Pas d'enfants seuls dehors entre 23h et 6h du matin : la règle parait évidente, mais n'était visiblement pas respectée par tout le monde à Origny-Dainte-Benoîte, entre Guise et Saint-Quentin. "C'est pourtant une question de bon sens !", s'étonne le maire, Françis Delville. "Qu'est-ce qu'on a à faire dehors en pleine nuit quand on a 14 ans ?"

Depuis le début de l'été, l'édile a reçu de nombreuses plaintes de ses administrés. "Ils nous disent que des jeunes viennent chahuter dans la rue, en pleine nuit, et casser des carreaux, des panneaux, des boîtes aux lettres...", explique-t-il. "C'est comme ça à chaque période de vacances scolaires.

Une quinzaine de fauteurs de trouble


Excédé par ces dégradations et tapages nocturnes, il a décidé, avec son conseil municipal, d'interdire aux mineurs de moins de 15 ans de sortir sans ses parents après 23h. "Normalement, c'est aux parents d'interdire à leurs enfants de sortir. Mais ils ne le font pas, alors j'ai du prendre cette décision, qui permet aux gendarmes de raccompagner les enfants chez eux ou de les ramener à la gendarmerie pour que les parents viennent les chercher."

Le maire note néanmoins que les fauteurs de trouble sont peu nombreux. "C'est un petit groupe, toujours les mêmes, ils sont peut-être une quinzaine, pas plus." Pour l'instant, l'arrêté n'a pas de limite dans le temps. "On le suspendra quand on considérera que ça va mieux.


  1. Aisnehttp://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/aisne

dimanche 16 juillet 2017

L’Xtrême discotèk fait déjà un carton

La discothèque de Wassigny est de nouveau ouverte depuis un mois. De nombreuses soirées à thèmes sont prévues dont la French touch d'hier soir, pour l’inauguration.


C'était l’événement du week-end en Thiérache, et principalement à Wassigny. La discothèque fermée pendant un an est rouverte depuis juin et ça cartonne.
Plus besoin de faire des kilomètres pour se retrouver entre amis. «  On est largement au-dessus des objectifs fixés car on récupère déjà la clientèle de certaines discothèques limitrophes du Nord  », se satisfait Vincent Hélin, l’un des trois patrons qui veut faire de ce nouvel endroit une référence avec David et Vincent Carillon.
Pour ça, il se donne les moyens techniques, humains et financiers. Le jeune homme n’est pas un néophyte, il gravite dans le milieu de la nuit depuis des années.

« On a fait énormément de travaux »

Il travaillait jusqu’alors à l’Oxxo de Semeries mais a décidé de franchir le pas en famille. L’ancien Leitmotiv, devenu Xtrême discothèk, était à vendre pour une bouchée de pain. Il fallait alors tout repenser. «  On a fait énormément de travaux en ne laissant que les quatre murs.  »
Les associés ont repris le concept de leur discothèque de référence du Nord en diffusant de la musique généraliste et en organisant beaucoup de soirées à thèmes, avec un planning déjà établi pour les prochains mois.

Capacité d’accueil de 400 personnes

Ce samedi soir, Fête nationale oblige, c’est une ambiance « French touch » qui est prévue pour l’inauguration, avec un décor tricolore. Soirée jungle, « Pirates des Caraïbes » ou bien encore soirée connectée en direct d’un festival techno des Pays-Bas… Voilà quelques soirées à venir. Durant tout l’été, l’entrée de la discothèque est gratuite. «  Beaucoup de gens ici ne partent pas en vacances et seront dépaysés avec nos soirées à thèmes et un environnement différent chaque semaine.  »
De nombreux travaux ont été réalisés pour accueillir 400 personnes dans les meilleures conditions.

Déjà des projets d’agrandissement

Le sol a été entièrement carrelé. La discothèque, interdite aux mineurs, se veut sécurisée avec des caméras et une équipe de sécurité composée de 5 agents et d’un maître-chien avec fouille à l’entrée. La direction travaille en lien avec la préfecture et la gendarmerie sur le principe du capitaine de soirée, «  de manière à être cohérent sur le plan de la sécurité  . »
Au total, Xtrême discothèk emploie 9 salariés, dont une hôtesse d’accueil, une serveuse et deux DJ. La nouvelle direction a déjà prévu d’agrandir les lieux pour proposer une seconde piste de danse.

L’Xtrême discotèk fait déjà un cartonhttp://www.aisnenouvelle.fr/31476/article/2017-07-14/lxtreme-discotek-fait-deja-un-carton


vendredi 14 juillet 2017

Le centre-ville de Guise sur la bonne voie

hebergement d'image

Depuis le début d’année, le centre-ville est en mue avec l’arrivée de nouveaux petits commerces.Il y a les créations et les déménagements mais au final, c’est tout le centre-ville qui est en pleine mutation. Dans la rue des Docteurs-Devillers, la boutique Jolie-Môme reste une référence. Reprise par Charlotte Carpentier depuis mars, le magasin des 0-16 ans mise sur le « made in Haut-de-France ».
«  Je voulais me démarquer en proposant des produits de qualités   et aussi vis-à-vis de leur origine  », explique la nouvelle commerçante qui a élargi sa boutique avec un rayon maternité qui propose des produits de l’Aisne (jouets en bois de Sébastien Morlain de La Bouteille et peluches de l’atelier Pamplemousse et peluche de Cerizy).
Pour les soldes, la jeune commerçante a posté une vidéo réalisée avec quelques clients sur les réseaux sociaux. La vidéo a été vue plus de 7 000 fois en quelques jours.

Un troisième opticien

Un peu plus loin, à l’entrée de la rue Camille-Desmoulins, un nouvel opticien a ouvert le 16 mai et complète l’offre des deux autres de la ville. J.F Optique ouvre ainsi sa quatrième boutique, après Ham, Ribemont et Bohain.
’opticien lunetier a installé son atelier de montage directement dans le magasin de manière à ce que le client puisse voir comment le verre est travaillé.
La boutique propose aussi une salle pour les examens de vue. La aussi l’enseigne joue le « made in France ». « Tous nos verres sont fabriqués dans le pays mais sous la marque Nikon  », explique le gérant, M. Lobjois, qui précise qu’il peut se rendre au domicile des clients quand ces derniers sont dans l’incapacité de se déplacer.
Le centre-ville de Guise sur la bonne voiehttp://www.aisnenouvelle.fr/31435/article/2017-07-14/le-centre-ville-de-guise-sur-la-bonne-voie