lundi 5 décembre 2016

Guise: rencontre avec Benoît Lecas, seul homme esthéticien de Thiérache

hebergement d'image  
Benoît Lecas dans son institut, avec un appareil permettant d’oxygéner et d’hydrater la peau.

Benoît Lecas est le seul homme esthéticien de Thiérache. Son parcours, les services dispensés dans son institut, la clientèle…

dimanche 4 décembre 2016

Le Château sera au Marché de Noël de Guise

hebergement d'image

C’est presque devenu une tradition, le Château Fort de Guise participera de nouveau cette année au Marché de Noël organisé par la Ville de Guise du 9 au 11 décembre prochain !

Vous y rencontrerez les bénévoles du Club du Vieux Manoir qui vous présenteront l’association et les chantiers de jeunes ; et vous y retrouverez les produits de notre boutique de site : jeux, jouets, livres et bandes-dessinées, apéritifs médiévaux, et plein d’autres idées cadeaux ! Les bénéfices des ventes participent directement à l’achat de matériaux pour la restauration du Château…

samedi 3 décembre 2016

Guise : « il m’a fendu le crâne »

hebergement d'image
Le 17 septembre, rue des Acacias à Guise, une dispute de couple dégénère. Une gifle part. Elle se cogne la tête contre l’arête d’un mur. Le sang coule. Alertée par le bruit, la mère de la victime, qui habite juste en dessous monte avec son compagnon. « Appelle les gendarmes, il m’a fendu le crâne », lance la fille à travers la porte. Le duo parvient à entrer, le concubin violent écarte l’homme du bras, puis prend lui-même un coup.
Les gendarmes arrivent, le Guisard de 28 ans est interpellé. À 21 h 55, son alcoolémie est de 3,32 g/l de sang. « J’avais bu cinq ou six litres de bière », se rappelle-t-il d’une journée dont il n’a que des « flashs » la soirée avançant, n’ayant aucune souvenance de l’origine de la dispute. « J’étais alcoolique à l’époque. Je buvais dès le matin, sinon je ne me sentais pas bien, j’avais des suées », explique-t-il lundi à la barre du tribunal de Saint-Quentin.
Depuis les faits, le jeune homme assure avoir décroché, s’être sevré lui-même et ne plus boire guère que du Panaché. Et peu encore. « Je ne veux pas perdre mon fils. » La substitut du procureur s’interroge sur la fiabilité de cette abstinence décrochée à la force du poignet. Elle requiert 8 mois de prison dont 4 mois avec sursis. La présidente y ajoute quatre mois ferme, visiblement encore moins convaincue.

vendredi 2 décembre 2016

Prochains évènements à Guise !

Mardi 06 Décembre : Le groupe théâtre vous donne rendez vous à 14h au Collège Camille Desmoulins afin de vous présenter ;  « Y’a plus de saisons !! » Entrée gratuite / Inscription à l’accueil du Centre.
Vendredi 16 Décembre ; L’année 2016 se termine au Centre ; par le repas  annuel de convivialité avec les usagers, adhérents et non adhérents, autour d’un menu festif et une animation dansante par Eric Dan & Carole. Prix ; 18€ adhérents & 21€ non adhérents.
Samedi 17 Décembre ;  Goûter traditionnel avec une ambiance musicale et dansante animé par Eric Dan & Carole. Ouvert à tous {Familles ; Adultes ;  Séniors}. De 14 heures à 18 heures.  Petite restauration sur place. Participation aux frais : 3€ Adhérents & 5€  Non adhérents ; Enfants {-12ans 2€}.
Pour toute activité, inscription obligatoire : Centre Social ADEPAGUI-TA, 70 Place d’Armes 02120 Guise. 03.23.05.81.00

jeudi 1 décembre 2016

Guise: des arbres abattus boulevard Pequereau

hebergement d'image
Des travaux impressionnants mais nécessaires.

Guise Des travaux d’abattage ont bloqué le boulevard Pequereau à la circulation, mercredi, entre l’Oise et le boulevard Pequereau
http://www.lunion.fr/848802/article/2016-12-01/guise-des-arbres-abattus-boulevard-pequereau

Guise : un dessin pour redonner le sourire aux soldats

hebergement d'image
À l’approche des fêtes, la Société des volontaires demande à des enfants de dessiner pour les soldats français qui sont en opération.
Pour la troisième fois, la section Nord-Pas-de-Calais-Picardie de « la Société des volontaires », organise une opération consistant à demander aux enfants des écoles primaires de réaliser un dessin, accompagné de quelques mots à destination des soldats français engagés à l’extérieur ou dans l’opération « sentinelle », sur le territoire. Comme l’exprime Jean-François Cochet, le correspondant de la section, « pour avoir été un de ces soldats il y a 20 ans en ex-Yougoslavie, je peux attester du réconfort que procure ce genre d’attention venant d’enfants. »
Sur la commune, les élèves de l’école Godin se sont dépassés pour réaliser des dessins plus beaux les uns que les autres et ainsi apporter un peu de joie et de couleurs de Noël aux soldats français loin de chez eux.
Pour l’occasion, Jean-François Cochet était accompagné de Jacques Costemend, un ancien pompier de la BSPP. Ils en ont profité pour indiquer aux enfants où allaient partir les dessins et les inciter à s’investir dans des activités bénévoles ainsi qu’à participer aux cérémonies du souvenir.
Les citoyens, établissements scolaires, maisons de retraite, qui voudraient se joindre à cet élan de solidarité peuvent contacter l’association à l’adresse suivante : scoub02@ sfr.fr

Un rapprochement
avec la Russie

Cette année, dans le cadre du rapprochement entre l’association et des associations d’anciens combattants de Russie, l’association voulait jumeler des établissements français avec des écoles russes. Ce jumelage se fera principalement par des échanges via internet et n’a d’autre but que la découverte mutuelle des particularités de l’enseignement dans les deux pays. Afin de finaliser ce projet auprès de l’ambassade, il était donc demandé aux écoles participant à l’action « un dessin un sourire » leur adhésion ou non à ce projet. En effet, si pour l’instant ce n’est qu’une prospection, l’idée devrait prendre son essor en début d’année

http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-un-dessin-pour-redonner-le-sourire-aux-soldats-ia16b109n432503

mercredi 30 novembre 2016

En direct du Château... N°29

En direct du Château... N°29, 21 novembre 2016
LES CHANTIERS
Il y a bien longtemps que vous n’avez pas eu de nos nouvelles ! Voici donc ce tout ce qui s’est passé au Château Fort de Guise depuis la fin de l’été... Comme tous les ans, la fin des camps-chantiers-patrimoine avec les jeunes bénévoles du Club du Vieux Manoir ne marque en aucun cas la fin des activités et des chantiers au Château ! D’autres bénévoles adultes continuent à participer ou à organiser des travaux d’entretien, d’aménagement, d’amélioration ou encore de nettoyage du site.
Tout d’abord, nous avons, dans la continuité des chantiers de jeunes, accueilli début septembre deux étudiants belges en architecture, venus faire leur stage ouvrier au Château. Ils ont pu apprendre à maçonner des briques, fabriquer du mortier, rejointoyer et participer au montage/démontage d’un échafaudage. En effet, ils ont travaillé sur la muraille intérieure du bastion de la Haute-ville, dans la cour de l’accueil, et ont même entièrement terminé de combler un manque dans le parement en briques, que les jeunes du Club avaient entrepris de restituer cet été ! Ces deux étudiants ont également pu participer au chantier de pavage, toujours dans la cour de l’accueil. Mais ils n’étaient pas seuls : deux adultes de Guise, en stage eux-aussi, sont venus leur prêter main forte. Là aussi ce chantier avait été commencé par les jeunes du Club cet été, et là aussi, il se poursuit, un des deux stagiaires ayant décidé de revenir régulièrement pour terminer la partie du pavage qu’il a commencé !
Bébert et Sacha, nos bénévoles bucherons attitrés, continuent le grand chantier de déboisement des douves qu’ils ont entrepris l’hiver dernier. Les murailles du bastion du Saint-André sont désormais bien visibles, et celles du bastion de la Charbonnière le sont un peu plus chaque week-end. L’objectif est de continuer à nettoyer ces espaces d’une végétation envahissante, tout comme nous le faisons à l’intérieur du Château ; mais également, à plus long terme, de pouvoir rendre les douves accessibles aux publics...
Nous avons, comme l’an dernier, reçu sur quatre jours une quinzaine de jeunes du lycée professionnel agricole de Vervins. Accompagnés de leurs professeurs, ils ont continué le chantier entrepris l’an dernier, à savoir : débroussailler la pente du bastion du cavalier côté rue Chantraine. Ils ont semblé apprécier le défi que représente ce travail sur un terrain fort pentu ; et réfléchissent à revenir plus régulièrement sur le site.
Nous continuons à recevoir des dons de matériaux utiles à la restauration ou à l’entretien du site. Ainsi, Nicolas et Antoine sont récemment venus livrer une tonne à eau, que nous allons pouvoir installer dans la première cour pour récupérer les eaux de pluie des toits des appentis. L’eau ainsi récoltée servira par exemple à nettoyer les outils de chantier. Merci à eux !! Mais ce n’est pas tout : grâce aux Amis du Château Fort de Guise (ACG), nous avons récupéré pour le Château,10 tonnes de matériaux donnés par Pascal Cheret, entrepreneur dans la région de Rouen. Briques, grès, pierres blanches, ou encore éléments d’échafaudage : de quoi poursuivre plus efficacement encore les chantiers en cours. Un très grand merci à l'ACG, à Pascal Cheret bien sûr, et aux bénévoles qui ont assuré la manutention !
Fin octobre ont eu lieu les traditionnels stages de formation de la Toussaint au Club du Vieux Manoir : stage BAFA formation générale, stage BAFA approfondissement et stage 4e groupe (Vie associative et patrimoine). Les jeunes ont participé aussi bien à des cours théoriques qu'à des activités pratiques (taille de pierre, initiation au vitrail, mise en valeur de maçonneries...), en fonction de leur groupe de stage. Les stages de formation qui étaient organisés cette année ont marqué les 50 ans de L’Ecole Pratique de Sauvetage, Restauration et Animation des Monuments Anciens et des Sites du Club du Vieux Manoir, fondée en 1966 !! Les jeunes stagiaires ont par ailleurs reçu la visite d’Henri Rocoulet, nouveau président du Club du Vieux Manoir.
LE PORTRAIT DE BENEVOLE
En effet, cette rubrique est l’occasion de vous présenter le nouveau président du Club du Vieux Manoir, élu en octobre dernier à l’occasion d’une Assemblée générale extraordinaire qui a également renouvelé une partie du Conseil d’administration. Natif de Flavigny-le-Petit, et Guisard depuis que cette commune a fusionné avec Guise, Henri Rocoulet est un homme d'action et de conviction. L'engagement n'est en effet pas un vain mot pour lui qui, dès l'âge de 18 ans, a pris de nombreuses responsabilités dans la vie de son entreprise, dans la vie de la municipalité mais aussi dans le monde associatif et mutualiste en particulier. Membre bénévole du Club du Vieux Manoir depuis 1983, il s’est investi dans de nombreuses activités au sein de l’association : spectacles sons et lumières, fêtes médiévales, chantiers... Il en est devenu administrateur il y a 3 ans, ce qui lui a permis de prendre connaissance de l’ensemble des dossiers en cours, mais aussi des projets. Et ils sont nombreux : chantiers de jeunes, formations, ateliers patrimoine pour les adultes, activités pédagogiques, animations et manifestations culturelles toute l’année, investissement dans des dispositifs culturels avec différents partenaires ; mais également projet de refonte des outils de communication, et réflexion sur un projet d'intervention, à la demande de la Ville de Besançon, sur sa Citadelle classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Le nouveau Conseil et son président ne manqueront donc pas d’occupations, mais nous leur souhaitons beaucoup de plaisir à travailler auprès des membres et des jeunes de l’association !
LES ACTUALITES
Les jeunes du Club du Vieux Manoir ont reçu fin août la visite d’Anne Pinon, présidente de la commission « Rayonnement » du Conseil Régional des Hauts de France. Elle a pu rencontrer les jeunes participants au chantier, leurs animateurs et responsables mais aussi le maire de Guise. Elle a ainsi pu mesurer la pertinence de la proposition pédagogique et éducative que nous faisons aux jeunes et à leurs parents mais aussi l'impact que nos actions peuvent avoir à l'échelle du territoire. Elle a également pu vérifier à quel point le Conseil Régional des Hauts de France est un partenaire incontournable des chantiers de jeunes et nous a donc confirmé que son soutien ne faiblirai pas. C'est toujours une joie que de pouvoir accueillir ainsi nos partenaires à l'occasion de visites aussi agréables que constructives.
Des journalistes de France 3 Picardie ont réalisé début septembre un reportage pour l'émission "Dimanche avec vous", diffusée dimanche 18 septembre à 12h50 sur France 3 NPDC et France 3 Picardie (émission spéciale « Journées du Patrimoine » enregistrée au Familistère de Guise).
Quatre journées « Au fil de Guise » ont eu lieu cet été, en partenariat avec le Familistère de Guise et les Copains d’Thiérache. Les visiteurs pouvaient ainsi découvrir les deux monuments guisards, et suivre entre les deux un parcours historique guidé dans le centre ancien, ponctué d’une pause dégustation dans la boutique associative de produits du terroir. Ces journées complètes de découvertes historiques, patrimoniales et gastronomiques ont attiré des visiteurs curieux, repartis séduits par le concept.
Nouveau record de fréquentation au Château Fort de Guise pour les Journées européennes du patrimoine : plus de 550 personnes ont visité le site et profité des animations proposées par La Compagnie de France, le Conservatoire d'espaces naturels de Picardie et l'Association Camille Desmoulins. Un très grand merci à tous, et en particulier aux bénévoles du Club du Vieux Manoir qui répondent toujours présents pour nous épauler lors de ces manifestations, qui sont aussi un moment de convivialité agréable !
Le Château a co-organisé, avec le Familistère de Guise, les Copains d’Thiérache et l’Office de Tourisme du Pays de Thiérache deux Eductours, courant octobre, à destination des hébergeurs de Thiérache (propriétaires ou gestionnaires d’hôtels, gites, chambres d’hôtes et camping). L’objectif est de faire découvrir le patrimoine et les attraits touristiques locaux à ces hébergeurs, pour qu’ils puissent les présenter au mieux à leurs clients. Ces deux après-midi, conviviales, ont été un succès ; d’autres sont en préparation, à destination des hébergeurs du Saint-Quentinois, Laonnois, et Vermandois.
Depuis fin septembre Olivier Micard n'est plus permanent du Club du Vieux Manoir. Après 5 années passées au Château Fort de Guise et sur différents chantiers extérieurs, il est parti vivre d'autres aventures ! Nous le remercions sincèrement pour le temps et l'énergie donnés, sans jamais compter, à faire vivre l'association et ses valeurs d'Education Populaire. Nous lui souhaitons la réussite de tous ses projets, et sommes certains qu'il restera un membre actif du Club et un militant convaincu au service de l'Education Populaire et du Patrimoine. C’est Daniel Roethlisberger qui le remplace. Daniel a rencontré le Club du Vieux Manoir il y a plusieurs années au Château de Lafauche, où notre association intervient avec des chantiers de jeunes. Appréciant les valeurs et le fonctionnement, il en est devenu bénévole ; avant d’entrer aujourd’hui dans l’équipe des permanents. Nous espérons que ce nouveau rôle lui plaira et qu’il n’en appréciera que plus encore le Club !
Nous sommes passés en heure d'hiver... Le Château ferme donc ses portes une heure plus tôt le soir. Mais il reste ouvert tous les jours (sauf le lundi). N'hésitez pas à venir nous rendre visite ! Ouverture en heure d'hiver : Tous les jours sauf le lundi 10h-12 ; 14h-17h (Fermeture annuelle pendant les fêtes de fin d'année) 03 23 61 11 76 chateaudeguise@clubduvieuxmanoir.fr
QUELQUES DATES A RETENIR
• 2-4 Décembre : Participation au Téléthon de Guise
• 9-11 Décembre : Participation au marché de Noël de la Ville de Guise
A très bientôt, Les Jeunes  du Club du Vieux Manoir      

mardi 29 novembre 2016

Barzy-en-Thiérache : panne d’électricité depuis hier 15 h

hebergement d'image
La commune de Barzy-en-Thiérache vit sans électricité depuis hier 15 h. Il y aurait un problème au niveau des lignes à haute tension. Selon EDF, le retour à la normale est prévu pour 12 h, ce jour.
En attendant, alors que l’hiver arrive à grand pas, c’est la débrouille pour les habitants qui ont dû s’éclairer à la bougie hier soir et qui se sont réveillés dans le froid. « Quand je me suis levé ce matin, il faisait 14 degrés dans la maison. Heureusement, il me restait une bouteille de gaz, alors j’ai fait chauffer mon café à l’ancienne » témoigne l’un d’eux. « On aimerait avoir plus d’informations. Je suis surtout préoccupée par mon congélateur car il est plein » déplore une habitante. D’autres ont choisi de migrer dans les villages voisins. Des dysfonctionnements ont également été constatés à Fesmy-le-Sart. Une famille témoigne : « l’électricité n’arrête pas de se couper toutes les 10 minutes ».

http://www.la-thierache.fr/2016/11/29/barzy-en-thierache-panne-delectricite-depuis-hier-15-h/

6 mois ferme ! Guise : héroïnomane à 10 ans, multirécidiviste à 19 ans

hebergement d'image

Vol au familistère:six mois ferme


Guise - Pour des faits de vols commis en fin de semaine dernière, dont un au Familistère, un jeune homme a comparu hier devant le tribunal.       
http://www.aisnenouvelle.fr/region/faits-divers


Il n’est âgé que de 19 ans, mais le prévenu qui se présente à la barre du tribunal de Saint-Quentin en comparution immédiate lundi 28 novembre a déjà été condamné à cinq reprises en l’espace d’un an. Le jeune homme a reconnu avoir volé 24 bières et une bouteille de rosé dans la nuit du 24 au 25 novembre, à l’économat du Familistère de Guise. «  J’ai été chercher mon pote de 15 ans et on a monté la côte du Familistère, relate le prévenu devant le tribunal. J’ai pris une pierre j’ai cassé le carreau d’une fenêtre. Mon copain m’attendait sur le parking, il faisait le guet.  » Le tout jeune majeur comparaissait également pour avoir volé un ordinateur portable et un téléphone chez un ami sous curatelle le lendemain.
 

« Il s’est mis à l’héroïne à 10 ans et a fait une overdose à 11 ans »

Me Sonia Monfront, avocate

«  J’arrête pas de boire, justifie-t-il. Et quand je bois, je fais des conneries. Je devais de l’argent à plusieurs personnes et ils me mettaient la pression.  » De l’argent pour des stupéfiants.

«  Il a la franchise de reconnaître, estime son avocate, Me Sonia Monfront. Il a perdu son père à l’âge de 5 ans et s’est mis à l’héroïne à 10 ans. À 11 ans, il a fait une overdose. Il est dans un cercle vicieux et n’est pas mature.  »

«  C’est quelqu’un qui se moque éperdument de l’ordre établi  », estime la procureure, qui a requis huit mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Le prévenu a finalement été relaxé du vol du téléphone mais reconnu coupable du reste. Il a écopé de six mois ferme et a été conduit directement en prison
http://www.courrier-picard.fr/region/guise-vol-au-familisteresix-mois-ferme-ia195b0n888792

Guise : le quartier des Coutures a transformé la ville en quelques décennies

hebergement d'image
Véritable poumon de la ville, le quartier des Coutures a, en quelques décennies, permis de répondre à un besoin de logements. Aujourd’hui, l’offre est différente.
http://www.aisnenouvelle.fr/region/guise-le-quartier-des-coutures-a-transforme-la-ville-en-ia16b109n432200